Thales a spécifié une plate-forme informatique sécurisée pour les futures opérations ferroviaires avec les opérateurs ferroviaires et l'industrie

Thales a spécifié une plate-forme informatique sécurisée pour les futures opérations ferroviaires avec les opérateurs ferroviaires et l’industrie

Le secteur ferroviaire en Europe est sur le point de réaliser son plus grand saut technologique de son histoire, de nombreux chemins de fer visant à un degré élevé d’automatisation de l’exploitation ferroviaire afin d’augmenter considérablement la capacité, la qualité et l’efficacité du système ferroviaire.

Avec la numérisation, un grand nombre de nouvelles technologies entreront dans le système ferroviaire qui imposent des exigences de sécurité élevées aux environnements informatiques. Pour répondre aux exigences du ferroviaire dans un avenir en constante évolution, Thales poursuit une stratégie de plate-forme depuis plus de 20 ans avec des améliorations constantes vers la numérisation. Avec la plateforme TransVital™ fonctionnant sur plus de 50 000 instances sur le terrain, Thales possède une vaste expérience dans le domaine des solutions ferroviaires critiques pour la sécurité. Avec des partenaires du secteur ferroviaire et de l’industrie, Thales coopère pour avancer sur ce sujet.

Outre l’introduction d’approches améliorées de contrôle-commande et de signalisation (CCS) et l’introduction de nouvelles technologies telles que la détection avancée et l’intelligence artificielle dans le système ferroviaire, il est également nécessaire de concevoir les plates-formes informatiques appropriées pour l’exploitation ferroviaire future. Dans ce contexte, les initiatives ferroviaires Reference CCS Architecture (RCA) [ref] et Open CCS Onboard Reference Architecture (OCORA) [ref] ont commencé à travailler sur un concept de plate-forme informatique sécurisée [White Paper] en 2020, qui devrait servir de base aux applications ferroviaires pertinentes pour la sécurité pour les déploiements à bord et au sol. Un paradigme de conception clé est l’introduction d’une méthode standardisée pour séparer les applications de la plate-forme informatique. Cela dissocie les domaines aux cycles de vie très distincts et tire parti des dernières avancées du secteur informatique, tout en laissant de la place à la différenciation des fournisseurs sur la mise en œuvre détaillée de la plate-forme informatique.

Avec l’introduction d’approches améliorées de contrôle-commande et de signalisation (CCS) et de nouvelles technologies telles que la détection avancée et l’intelligence artificielle dans le système ferroviaire, il est nécessaire de concevoir les plates-formes informatiques appropriées pour l’exploitation ferroviaire future. Dans ce contexte, les initiatives ferroviaires Reference CCS Architecture (RCA) et Open CCS Onboard Reference Architecture (OCORA) ont commencé à travailler sur un concept de plateforme informatique sécurisée. [ref to White Paper] en 2020, qui devrait servir de base aux applications ferroviaires pertinentes pour la sécurité pour les déploiements à bord et au sol. Un paradigme de conception clé est l’introduction d’une méthode standardisée pour séparer les applications de la plate-forme informatique. Cela dissocie les domaines aux cycles de vie très distincts et tire parti des dernières avancées du secteur informatique, tout en laissant de la place à la différenciation des fournisseurs sur la mise en œuvre détaillée de la plate-forme informatique.

Pour faire avancer ces travaux, les acteurs ferroviaires et industriels DB Netz AG, duagon AG, Nederlandse Spoorwegen, Real-Time Innovations (RTI), SBB, Siemens Mobility GmbH, SNCF Voyageurs, SNCF Réseau, SYSGO GmbH, Thales et Wind Rivière ont développé conjointement une première version de la spécification de l’éventuelle interface de programmation d’applications (API) entre les applications ferroviaires et la plate-forme informatique sécurisée et publié ceci dans OCORA Release 2 [ref].

Le travail publié comprend une définition générale des concepts, des paradigmes de conception clés pour une communication et un calcul sûrs, et des directives de mise en œuvre. En outre, une analyse a été menée sur la manière dont les fonctions définies dans la norme POSIX pourraient être réutilisées pour l’API souhaitée. Plusieurs points ouverts ont été identifiés au cours de ce processus qui nécessiteront un travail de spécification supplémentaire dans le cadre du programme ferroviaire européen. Dans l’ensemble, les travaux publiés fournissent une base solide pour la spécification et le prototypage d’éventuelles implémentations de la plate-forme informatique sécurisée.

Thales tient à remercier tous les partenaires pour l’excellente et fructueuse collaboration de ces derniers mois, ainsi que pour les contenus et perspectives très diversifiés qui ont été apportés !

Lien vers la publication dans OCORA Release 2 : LINK

Thales soutient cette initiative afin de construire une mobilité du futur en laquelle nous pouvons tous avoir confiance. Trouvez ici plus d’informations sur la plate-forme sécurisée Thales TransVital™ pour les applications SIL 4 ou sur la technologie sous-jacente de la plate-forme TAS.

#Thales #spécifié #une #plateforme #informatique #sécurisée #pour #les #futures #opérations #ferroviaires #avec #les #opérateurs #ferroviaires #lindustrie

Leave a Comment

Your email address will not be published.